Ecoloensoi
Conseil en bien-être global
Disponible aujourd'hui de 9h à 20h
 
06 01 29 26 21

Ce que j'ai compris de ma vie ! Bilan de mis parcours, Coach HPE, HPI, hypersensible.

16 Mai 2022 Ecoloensoi développement personnel

26 vues

Pendant une grande partie de ma vie, je n'ai pas su qui j'étais et où j'allais. Je me consacrais aux autres en pensant que c'était là ma mission. Ce qui est pervers dans cette vision, c'est qu'il peut s'agir d'une tactique pour ne pas voir sa propre détresse et sa pauvreté intérieure. S'occuper des autres c'est louable, je me suis sentie utile dans le faire et j'ai vécu très peu dans l'être.

S'occuper des personnes qui ne vous demandent rien, c'est en réalité jouer au "sauveur" et cela n'aide personne. Cela rend l'autre dépendant et le prive de son autonomie.

Vous connaissez certainement l'instruction que l'on reçoit au décollage d'un avion. Si jamais la cabine subit une dépressurisation, il est nécessaire de mettre immédiatement le masque qui tombe automatiquement.

Supposons que nous soyons assis(e) à côté d'un enfant, va t'on lui enfiler le masque en premier au risque de faire un malaise et de ne pas pouvoir finir la manœuvre ? Il est recommandé de s'occuper de sa survie en premier, pour pouvoir ensuite aider les autres. 

"Aujourd'hui, j'ai enfin compris que je suis la personne avec qui je vis 24h/24h et que si je ne prends pas soin de moi, de mes besoins, je risque plutôt de renvoyer mes frustrations vers les autres."

Alors prendre soin de soi ça veut dire quoi au juste ? Et est-ce que c'est vraiment égoïste ?

D'abord, abordons le fait de prendre soin de soi.

Notre corps est indissociable de sa partie mentale (esprit) physique (corps) et émotionnelle (cœur, sentiment), nous formons un tout harmonieux, le SOI.

Quand nous entendons quelque chose qui nous touche, cela va s’inscrire non seulement dans notre esprit mais aussi dans nos cellules dans notre Moi profond. (Inconscient)

Demandez à un proche : de quoi aurais-tu besoin ? On obtient un grand sourire béa, elle parle quelle langue ? Oui, le langage des sentiments et besoins n’est pas enseigné à l’école, il est donc urgent d’apprendre cette langue du bonheur intérieur et de la paix avec soi-même.

Pratiquer l'écologie intérieure est une solution efficace,  qui demande de bien se connaître.

Qu'est-ce que j'entends par écologie intérieure ?

C'est le fait de prendre soin de ses sentiments, de ses besoins, de son être intérieur. Savoir discerner ce qui nous fait du bien, ce qui nous porte vers le haut, ce qui nous redonne de l'énergie.

Pour cela, il est aussi nécessaire d'aller explorer ses valeurs pour savoir si nous les respectons en disant oui à l'autre.

Donc prendre soin de soi, c'est apprendre à se connaître suffisamment pour savoir ce qui nous fait du bien. Ensuite, quand on écoute ses besoins, on en retire un sentiment de bien-être profond et les autres en sont impactés ce qui n'est donc pas du tout égoïste. On a alors l'énergie pour apporter de l'aide, tout en étant conscient(e) de ses propres limites.

"Prendre soin de soi, c'est offrir aux autres le meilleur"

On parle beaucoup d’écologie et nombres de personnes aspirent à un retour à la nature, c’est super !

Ne pensez-vous pas qu’il serait nécessaire de commencer à planter les graines de réconciliation, de paix et de retour à soi déjà en commençant par nous observer intérieurement ?

Nous vivons dans un monde de jugement et de culpabilité, il est temps de faire la paix avec nous-même, tout en acceptant que nous sommes parfaitement imparfaits. La paix commence en nous. Arrêtons de nous flageller, agissons plutôt en être adulte, réfléchi qui regardons les choses en face.

Prenons la responsabilité de notre état intérieur et agissons avec empathie et compassion vis-à-vis de nous-même.

Si nous refusons de le faire, nous risquons de tomber dans tous ces comportements autodestructeurs que nous voyons fleurir et qui ne sont là que pour nous détourner de nos ressentis et nous éloigner de notre mission de vie.

Oui tous les comportements d’addiction quelles qu’ils soient viennent d'une non-écoute de notre être intérieur. Il n'y a absolument aucun jugement dans cette constatation. La violence envers soi, départ de toute violence envers les autres est la suite logique de notre déconnexion d’avec nos besoins fondamentaux. C'est aussi simple que cela, mais tellement difficile à accepter.

Alors sommes-nous des victimes impuissantes ?

Saviez-vous que les scientifiques ont découvert des neurones dans nos intestins (100 000) et dans notre cœur (40 000), ainsi que dans notre moelle épinière et que ceux-ci communiquent sans arrêt avec notre cerveau.

Les dernières recherches nous ont montrées que notre cerveau est modelable, que notre ADN est modifiable. En effet, l’épigénétique nous a démontré que nos pensées ont un impact sur la modification de nos gènes. Comme le disait bien Einstein : « Ce que je pense, je le créées »

Toutes ces nouvelles découvertes ouvrent les portes sur notre possibilité à changer notre vie à redevenir qui nous sommes, ce que nous souhaitons et nous rapproche le plus de notre mission de vie.

Chacun sait que plus nous nous éloignons de ce à quoi nous aspirons, plus il y a de risque d’être mal, voir malade. D’ailleurs les mal-à-dits sont un appel au secours de nos cellules pour nous signaler que nous nous éloignons de notre voie de ce qui nous motive et nous porte.

 

Depuis ce bilan de mi-parcours initié en 2016, je n'ai de cesse d'apprendre à connaître la nature humaine et d'être émerveillée par le potentiel que nous détenons pour la plupart sans le savoir.

J'ai emprunté une voie vers plus de connaissance de soi à laquelle je vous convie à me rejoindre pour aller ensemble vers plus d'autonomie.

Que diriez-vous d'un check-up journalier, aller rendre visite à notre intériorité ?

Rencontrer sa météo du moment, l'accueillir, se poser et se demander comment je me sens aujourd'hui ? Mettre des mots sur nos ressentis, les exprimer, permet soit de les évacuer, soit de revoir nos priorités du moment.

Je vous invite à prendre contact avec moi si ces quelques lignes ont soulevées des interrogations où si vous souhaitez savoir comment prendre soin de son écologie intérieure afin de créer un cercle vertueux.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

HPE-HPI, hypersensibles, nos émotions sont parfois envahissantes : alors, elles sont bonnes ou mauvaises ?

Ce que j'ai compris de ma vie ! Bilan de mis parcours, Coach HPE, HPI, hypersensible.

Quoi de plus bon que le fait maison ! Ou comment devenir autonome !

Développement personnel

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion